Andy Potts

Andy Potts

(He/Him) • UK

Engagez-moi

Démo d'animation

Biographie

Andy Potts est un illustrateur et animateur britannique primé, connu pour son imagerie et son travail de mouvement accrocheurs. Son style polyvalent est un mélange numérique d'éléments collés, y compris des textures, des photographies et de la 3D, souvent rendus par des couleurs vives. Originaire de Kingswinford, au Royaume-Uni, il a obtenu un BA Hons en illustration à l'université de Portsmouth en 1995. Il a travaillé pour une grande variété de clients internationaux dans les domaines de la rédaction, de la publicité, de l'édition, du design, de la musique et du cinéma.

Read more

Quelques clients


ABRSM, Barron's, BBC, Bloomsbury, Car and Driver, Economist, Evening Standard, Hadassah, IBM, Mercedes-Benz/Daimler Next, Queen Elizabeth Olympic Park, Nature, Science, UCLA, UKTV, Universal, Up at The O2, Wall Street Journal, Warner Music, Washington Post

Read more

Récompenses


  • 3×3 Professional Show 2004, 2008, 2012, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018, 2020
  • American Illustration 36 Winner, 26, 28, 31, 32, 34, 39 – Online Gallery
  • AI-AP Motion Art Awards 8 Selected Winner
  • AOI World Illustration Awards 2020 – Editorial Longlist
  • AOI World Illustration Awards 2017 – Advertising Shortlist
  • AOI World Illustration Awards 2014 – Design Shortlist
  • AOI Images 29 – Gold Award in Publishing
  • AOI Images 31 – Gold Award in Advertising
  • AOI Images 34 – Silver Award in New Media (as Action Stations)
  • AOI Images 34 – Bronze Award in Design
  • AOI In Book – Images 29, 30, 31, 32, 33, 34, 35, 36
  • Applied Arts Illustration Winner 2009, 2011, 2012, 2014
  • BSFA Best Artwork Nomination 2014
  • Communication Arts Award Of Excellence 2008
  • Hiii International Illustration Awards 2019 – Merit Award
  • Society Of Illustrators 49, 64 Annual Exhibition
  • Society Of Illustrators Los Angeles, Illustration West 50, 2012
  • V&A Illustration Awards 2011 – Editorial Shortlist

Andy Potts

Pouvez-vous vous rappeler la première fois où vous avez réalisé que vous alliez devenir illustratrice ? Quelles ont été vos premières impressions ?
Je ne me souviens pas d’une époque où je ne savais pas que je voulais être illustratrice. Je fais des images depuis aussi longtemps que je me souvienne. Mes souvenirs de petite enfance sont assez ténus. Cela dit, il y avait généralement un crayon dans ma main dans toute réminiscence trouble des années 70.

Qui ou quoi a influencé votre art quand vous étiez jeune ?
J’ai toujours été impressionné par les images des années 70 et 80 sur les affiches de films, en particulier par Drew Struzan. Les illustrations de jeux informatiques et vidéo telles que les premières couvertures de jeux Atari m’ont également influencé. J’avais l’habitude de les copier aussi fidèlement que possible quand j’étais enfant pour développer mes compétences et stimuler mon imagination.

Vous souvenez-vous à quoi ressemblait votre première œuvre d’art ? L’avez-vous toujours ?
Je ne me souviens pas de ma toute première œuvre mais elle existe probablement quelque part dans le grenier de mes parents. Je me souviens avoir fait des imitations d’affiches de films pendant ma pré-adolescence ; un spin-off Highlander et les premières tentatives de bandes dessinées Tintin créées dans le style Hergé.

Pourquoi avez-vous choisi l’illustration comme travail de votre vie plutôt que, par exemple, le cinéma, le droit ou même la médecine ?
J’ai toujours aimé le cinéma et je le trouve très inspirant, j’ai touché à la réalisation de films à l’adolescence mais j’ai toujours été attiré par la création d’images uniques. L’illustration, en tant que discipline, répond à un besoin. C’est satisfaisant tant sur le plan artistique que commercial.
J’aime avoir la liberté relative d’expérimenter une variété de styles, de médiums et de thèmes dans de courtes rafales créatives. L’animation de mes illustrations pour des courts métrages, des promotions musicales et des magazines numériques est l’endroit où je reçois mon coup de pouce.

Avez-vous étudié l’art à l’école ?
L’art était la seule matière à laquelle j’étais bonne à l’école et celle qui m’intéressait toujours. J’ai obtenu un score d’As dans mes premières années et j’ai ensuite obtenu un diplôme de base en art & cours de design au Stourbridge College dans les West Midlands. Après m’être essayé à diverses activités artistiques, je me suis concentré sur l’illustration comme le domaine le plus adapté à mes talents. Enfin, j’ai obtenu un BA en illustration à l’Université de Portsmouth.

D’où vient votre inspiration ? votre envie de faire de l’art ? Avez-vous une source pour vos idées ?
Mon inspiration vient de plusieurs sources. La plupart n’ont rien à voir avec l’illustration. Le cinéma susmentionné est une inspiration majeure. Musique, photographie, une impression visuelle ou une pensée aléatoire ; tout peut créer une étincelle. J’aime l’excitation d’être sur un rouleau créatif; d’être « dans la zone ». Lorsqu’une illustration se met en place, un sentiment de satisfaction alimente l’impulsion d’en créer davantage. Honnêtement, c’est un peu une dépendance.

Comment décririez-vous le processus de création artistique ?
Mon processus est généralement un voyage au hasard qui commence par une vague image visuelle dans mon esprit suivie d’un gribouillis très grossier et inintelligible sur une page.
Après une grosse injection de caféine, je vais commencer à lancer des images numériques sur le mur Photoshop jusqu’à ce que quelque chose colle qui, à mon avis, ait du potentiel. J’essaie ensuite d’entrer dans un joli rythme de travail pour expérimenter les couleurs, les éléments et les calques à un rythme rapide et avec un abandon sauvage ; incorporant des accidents heureux le long du chemin. J’espère que la pièce finale ressemblera quelque peu à mon image mentale initiale. Avec un peu de chance, cela dépasse mes attentes.

Avez-vous un illustrateur préféré ? Qu’est-ce que vous aimez dans le travail de cet illustrateur ?
J’ai eu de nombreux illustrateurs préférés au fil des ans : Hockney, Bacon, Warhol et un excellent illustrateur contemporain que j’admire, Peter Doig. J’adore les peintures de Doig. Son utilisation de la couleur et son obsession à recréer des photos et des images fixes sont des choses auxquelles je peux m’identifier. Il se trouve également qu’il était tuteur au Stourbridge Art College pendant mon séjour là-bas, mais malheureusement pas mon tuteur.

Si vous pouviez faire autre chose que créer de l’art, ce serait quoi ?
Je serais assez perdu donc je devrais devenir un nomade, je suppose.

Vous souvenez-vous de votre premier ensemble de peintures, stylos ou marqueurs ?
Je me souviens très bien des crayons Crayola.

Avez-vous un fournisseur d’illustrateur préféré, une méthode préférée ou un endroit préféré, où vous aimez créer des œuvres d’art ?
Mon endroit préféré pour créer des œuvres d’art est mon studio près de London Fields à Hackney. J’ai partagé l’espace avec d’autres illustrateurs et animateurs au cours des dix dernières années et j’aime l’échange d’idées et toutes les bêtises. Je travaille principalement sur mon iMac dans Photoshop et j’ai un certain nombre de méthodes fiables dans mon sac numérique d’astuces. Quand je dessine, je récupère mes fournitures chez Cowling & Wilcox dans l’est de Londres.

Si vous pouviez donner à un spectateur des indices pour comprendre votre art, que diriez-vous ?
Je ne voudrais pas prétendre influencer la compréhension de qui que ce soit. J’aime penser que mon travail est explicite quand il le faut et s’il n’est pas censé l’être, c’est une invitation ouverte au spectateur à remplir le reste.

Pourquoi l’art est-il important pour vous ? Pourquoi cela pourrait-il être important pour le monde ?
Borite lieu de création de travail est dans mon studio. Quand je suis en studio, je peux être complètement moi-même.

Si vous pouviez donner à un spectateur des indices pour comprendre votre art, que diriez-vous ?
Découvrir.

Pensez-vous que l’illustration a l’œil du public ou la sensibilisation du public à ce domaine pourrait-elle être améliorée ?
D’après mon expérience, le public n’est pas très sensibilisé à l’illustration. Beaucoup de gens ont l’air perplexe quand je leur dis ce que je fais dans la vie. Je me retrouve à devoir expliquer en quoi consiste mon travail. Je suppose que c’est un peu une occupation invisible.

Pourquoi l’art est-il important pour vous ? Pourquoi cela pourrait-il être important pour le monde ?
Je pense que la vie serait terne, clinique, moins colorée et moins émouvante sans l’art. Je pense que l’art est très important pour le monde. C’est très important pour moi parce que cela touche mon cœur, que je le crée ou que j’apprécie le travail de quelqu’un d’autre. Grâce à l’art, je sens que je peux être moi-même.

Si vous pouviez regarder cent ans en arrière ou en avant, pensez-vous que la vie d’un illustrateur était ou sera meilleure qu’aujourd’hui ?
Cela dépend de ce que vous entendez par mieux. Je pense que la vie d’un illustrateur a toujours été, et sera peut-être toujours, un défi. Mais il y a maintenant beaucoup plus de possibilités et d’opportunités créatives avec les avancées technologiques. Le ciel, c’est vraiment la limite. Dans cent ans à partir de maintenant; ce sera intéressant.

Illustrer l’avenir

Nous travaillons avec les créatifs les plus brillants et les plus visionnaires du monde pour donner vie aux concepts les plus audacieux.

Découvrez tous nos artistes
Styles
Artistes