Diego Blanco

Diego Blanco

(He/Him) • Tudela, Spain

Engagez-moi

Biographie

Diego Blanco est un illustrateur espagnol dont le lieu de travail se situe entre sa ville natale, dans le nord de l'Espagne, et Valence. Depuis qu'il a pris son premier pinceau à l'âge de 5 ans, il s'est spécialisé dans les beaux-arts à Valence et a complété ses études par un master en illustration. Ses illustrations sont composées de formes synthétiques, de couleurs vives et de détails cachés que vous pourriez manquer au premier coup d'œil. S'il devait choisir trois couleurs pour travailler, il opterait sans hésiter pour le bleu, le rouge et le jaune.

Read more

Quelques clients


Shopify, Reader´s Digest, Virginia Tech, The Foundry, MetroValencia, Universal Music Spain, Florida Univertitaria.

Read more

Sectors


Editorial, Publicity, Animatión

Read more

Récompenses


  • 2020 /Winner, Merit Award, Hiii
  • Illustration 2020, China

Diego Blanco

Vos pronoms
Il / Lui

Comment définissez-vous votre identité ? Vous identifiez-vous à (ou défendez-vous) des communautés marginalisées ?
Je m’identifie à la communauté LGBTQ.

3. Où est la maison ?
La maison est entre Tudela et Valence (Espagne).

Décrivez votre style en une phrase
Amusant, coloré et curieux

Qu’est-ce qui allume votre âme en feu ?
Comment fonctionne le monde. Je suis un observateur de la réalité, des personnes et des objets. J’essaie de comprendre à la fois le fonctionnement des émotions humaines et les mécanismes des objets et des structures qui nous entourent.

Quels thèmes aimez-vous explorer ?
Situations humaines et animales amusantes. Architecture. Mais surtout des gens et encore des gens.

Quelles techniques utilisez-vous ?
Illustration normalement numérique, bien que les premiers pas se fassent toujours au crayon, aux feutres de couleur, à la gouache… Je pratique actuellement davantage les techniques analogiques pour créer des albums illustrés.

Quelle part de vous-même et de votre propre histoire pouvons-nous voir dans votre travail ?
Beaucoup, en fait. Je me nourris beaucoup de mes expériences personnelles quand je crée. C’est vrai que mes sentiments ont tendance à s’immiscer plus dans des projets personnels que dans des commandes professionnelles, mais il y a toujours quelque chose de moi.

Y a-t-il un fil conducteur dans votre travail créatif ?
C’est difficile pour moi de le dire. Peut-être que quelqu’un qui regarde mon travail de l’extérieur pourrait dire les compositions variées mais équilibrées, les pulls rayés, la couleur et le manque de délimitation des formes.

Pour quoi voulez-vous être connu ?
Je veux que les gens regardent mes illustrations et sourient ou rient. Je me soucie moins de ma technique que de mes idées.

Quels sont les projets qui vous passionnent le plus ?
Où je suis autorisé à utiliser ma propre palette de couleurs.

Quel est votre concert de rêve ?
Comme beaucoup d’autres illustrateurs, j’aimerais faire une couverture pour The Newyorker, mais j’aspire d’abord à publier mon propre album illustré.

Où, quand et comment créez-vous le mieux ?
Quand il s’agit de trouver des idées que je peux ensuite illustrer, le fait d’être loin de chez moi m’aide beaucoup. Les transports en commun, le train, un parc ou parfois la douche elle-même.

Comment votre style a-t-il évolué depuis vos débuts ?
Je sens que maintenant je suis plus méthodique dans le travail que je crée, aussi que j’ai affiné les informations que je donne dans chaque illustration et par exemple j’utilise de moins en moins de lignes pour délimiter les formes. Maintenant, j’utilise le contraste entre les couleurs pour définir et laisser les lignes pour ajouter des détails. Je me réconcilie également avec les textures qui, je pense, ajoutent plus de profondeur à l’œuvre.

Que trouvez-vous le plus difficile dans votre pratique ou dans l’industrie ?
Obtenez un flux constant de commissions pour survivre.

Comment le fait d’être illustratrice a changé votre vie ?
Être illustratrice a toujours été mon rêve. Le fait que ma façon de gagner ma vie consiste à communiquer des concepts par le dessin me fait me sentir très bien. Je me sens partie intégrante du système visuel du monde, je sais qu’une illustration bien faite sera également comprise par un Espagnol, un Chinois ou un Américain.
J’ai l’impression de travailler avec le langage le plus puissant de tous !

Citez un outil dont vous ne pouvez pas vous passer !
Chacun de mes stylos plume. Désolé, je ne peux pas en choisir un, ils sont comme mes enfants.

Parlez-nous d’un projet sur lequel vous avez travaillé et qui a eu du sens pour vous en tant qu’artiste.
Créer une illustration pour une station de métro de ma ville.
Je sens que maintenant je fais plus partie de ma ville que jamais.

Qu’est-ce qui influence ou inspire votre art ?
Conversations avec mes amis, situations du quotidien, autres disciplines artistiques…

Que diriez-vous à votre jeune moi ?
Je lui dirais d’être patient et de continuer à créer. Que tout se mettra en place dans un avenir proche et qu’il va très bien.

Pourquoi pensez-vous que l’art parle plus fort que les mots ?
Parce que le dessin est un langage universel et que les possibilités communicatives de chaque élément utilisé dans une illustration peuvent avoir des dizaines d’interprétations.

Illustrer l’avenir

Nous travaillons avec les créatifs les plus brillants et les plus visionnaires du monde pour donner vie aux concepts les plus audacieux.

Découvrez tous nos artistes
Styles
Artistes